Newsletter n°4

 
 
 

   

 

Çà bouge au BURKINA FASO

Le peuple du Burkina Faso vient d'ouvrir une nouvelle page de son histoire en mettant fin, à travers une insurrection populaire, au règne de 27 ans du régime de Blaise Compaoré.
Un défi de taille se pose désormais aux acteurs du changement de ce pays sahélien : traduire en actes (aux niveaux politique, économique et social) les attentes pressantes exprimées notamment au cours des gigantesques mobilisations populaires qui ont déferlé sur tout le territoire, lors des chaudes journées des 30, 31 octobre et 2 novembre 2014.
Le peuple burkinabé, dans ses diverses composantes, reste mobilisé pour exiger une vraie démocratie qui donne la priorité :
* au strict respect des libertés individuelles et collectives
* à une lutte ferme contre la corruption
* à la vérité et à la justice sur les crimes économiques et de sang
*à la lutte contre la vie chère
* à l’application de la Charte de la transition pour un Burkina démocratique.
( propos d'Ardiouma SIRIMA, UBGOF lors d'une table ronde à Rennes le 18 décembre 2014)