Actions réalisées 2018

Village de Sanso, le jardin

Le jardin

 

Cette année, AFT s'est attachée à répondre à la demande des gens du village d'agrandir le jardin. Le remplacement des piquets en bois par des piquets métalliques et la fabrication de poteaux en béton a permis de bien clore le jardin pour mettre les cultures à l'abri des animaux comme les zébus qui bousculent et esquintent fréquemment le grillage et endommagent donc les plantations.

  • L'installation d'un château d'eau avec pompage solaire est à l'étude.

Le moulin

 

Le moulin à mil et la presse à karité rendent maintenant d'immenses services tant aux femmes de Sanso qu'à celles des villages voisins qui s'arrêtent dorénavant volontiers à Sanso plutôt que d'aller jusqu'à Nouna moudre leur grain. AFT a financé une formation pour 5 personnes. Trois hommes ont ainsi suivi l'apprentissage du métier de meunier et deux femmes sont tour à tour meunières quand les hommes sont aux champs pour les labours ou les récoltes. Le moulin peut ainsi tourner chaque jour.

Une autre femme, Fanta assure avec application les comptes. Le moulin a réalisé des bénéfices. Ils sont utilisés sous forme de tous petits microcrédits qui permettent aux femmes de payer la scolarité de leurs enfants ou pallier les difficultés du foyer.

  • La gestion reste à améliorer. Les meunières et meuniers doivent veiller à ne mettre en route que lorsqu'il y a suffisamment à moudre afin de ménager les moteurs et réduite les consommations de gas-oil et d'huile.

 

Le magasin de stockage du mil et du sorgho 

 

Les jeunes du village, groupés dans  l'association Sababou Gnouma, ont acheté avec l'aide d'AFT du mil, sorgho et maïs qu'ils ont stocké dans le magasin. La vente de ces céréales, quand les prix ont fortement grimpé pendant la période dite "de soudure" qui précède la récolte suivante, a permis d'aider les familles en difficulté du village.

  • Pour faciliter le stockage et réduire le coût du transport, AFT a aider à financer l'achat d'une moto charrette. Elle sera aussi utilisée par les femmes pour aller au marché à Nouna ou bien fera office de taxi pour accompagner les familles lors de funérailles.

Les attelages bœufs-charrues 

 

AFT a financé six paires de bœufs et charrues pour aider les familles n'ayant pas les moyens de louer des attelages pour cultiver, les animaux jeunes étant à la charge de chaque famille  pour être engraissés et dressés.

Cette année, les attelages ont pu être utilisés pour les cultures et chaque famille a donc cotisé pour constituer une caisse qui permettra l'achat d'un nouvel attelage et aidera une nouvelle famille.

  • AFT suit ce beau projet attentivement

Atelier Technet à Nouna

 

J. Simboro donne aujourd'hui des cours d'initiation à l'informatique aux élèves d'un lycée qui viennent classe par classe à l'atelier apprendre sur des ordinateurs fournis par AFT (don de Ouest-France en 2017). En parallèle, il continue le dépannage et la maintenance électronique.

  •  AFT pourrait l'aider dans l'acquisition d'une photocopieuse qui serait  source de revenus et attirerait beaucoup  de monde à l'atelier.

L'école de Karékuy

Cette petite école de brousse compte 6 classes mais deux sont installées dans d'anciens logements de maîtres et une est toujours sous paillote. Fin décembre, AFT a fait effectuer la remise à neuf du tableau en ciment plaqué sur le mur extérieur. La cantine reçoit maintenant une dotation de l'Etat.

  • AFT interviendra de nouveau si les dotations pour la cantine  ou les fournitures scolaires pour les enfants s'avéraient insuffisantes.

Enfants aveugles et malvoyants de Nouna

A l'Ecole-cathédrale, les enfants ont appris le braille avec leur maître Ambroise. AFT a apporté un peu d'aide en achetant sur place cahiers, manuels et dictionnaire qui manquaient cruellement et en leur offrant  un petit sandwich quotidien à la récréation. 

A la rentrée scolaire 2018-2019, ils ont tous intégré le système scolaire classique où ils réussissent très bien en dépit de leur handicap. L'un d'eux a été reçu premier au Certificat d'Etude Primaire parmi tous les élèves de Nouna.  Il est entré en classe de 6ème au lycée. Ambroise continue de faire le lien entre eux et les instituteurs en traduisant leurs écrits. Nos félicitations à tous.

  • AFT  va continuer de les suivre dans leur scolarité et pourquoi ne pas envisager de leur offrir une bourse d'étude  ou de prendre en charge financièrement  cette scolarité?